Doc marge

Something Cambrian: New sound works by Maxime Rossi, Nathan Gray and Naïmé Perrette

- 27.04.2018

18H -21H

FRA
Pendant le Cambrien, la vie a explosé, à travers de nombreuses formes, sauvages et variées. Des corps asymétriques, des créatures avec un nombre impair d’yeux, de membres, ou d’orteils, parfois considérablement nombreux. Une seule de ces créatures a survécu et domine le royaume animal aujourd’hui, quand toutes les autres sont mortes.

On nous a laissé une symétrie ennuyeuse, un corps composé de quatre membres, de cinq doigts seulement, à l’image de tous les animaux, du poisson au renard. Pour répondre à la question « comment tout a déraillé ? », on ferait bien de considérer la fin de l’ère cambrienne.

DOC présente trois artistes qui traitent de la science, de la nature et de l’écologie, à travers le media du son. On pourrait définir leur approche de cambrienne, dans la mesure où ils ne suivent pas les formes de corps connues, mais embrassent plutôt la diversité des formes, combinant des textes écrits, des enregistrements de terrain, des interventions poétiques, du bruitage et les moyens préhistoriques de créer de la musique.

Pour paraphraser le penseur Mad Mike : « Il y aura des gens qui vous diront ‘’Vous ne pouvez pas mélanger ça avec ça’’ et vous répondrez ‘’Regardez-moi !’’ »

 

Maxime Rossi
Maxime Rossi ignore l’idée même des catégories, et propose une discipline singulière, qui convoque un mélange complexe et hétéroclite de pratiques mixant sculpture, installation, performance, scénographie, video et son, comme à travers le prisme d’un kaléidoscope.
www.maximerossi.com

Nathan Gray
Nathan Gray est un artiste et musicien expérimental dont le travail récent est centré autour de lectures-performances, de récits d’histoires vraies et de bruits qui courent.
www.nthn.gy

Naïmé Perrette
Le travail de Naïmé Perrette s’intéresse aux anomalies culturelles et sociales dans l’urbanisme, engageant souvent des divergences morales. Ses recherches actuelles se concentrent sur les îles artificielles comme métaphore du désir humain, projecteurs de nouvelles règles et d’une croissance régulée.
naimeperrette.com

////

ENG
During the Cambrian era life exploded into many different wildly varying forms.

Asymmetrical body plans, creatures with odd numbers of eyes or limbs or large numbers of digits. Only one of these creatures survived to dominate the kingdom of animals while the others died out.

We are now left with drab symmetry and a body plan of four limbs and just five digits just like all animals from fish to foxes. If we are looking for an answer to the question of “where it all went wrong” we might do worse than consider the end of the Cambrian era.

DOC presents three artists who approach science, nature and ecology via the medium of sound. Their approach might be defined as Cambrian in that they do not follow the accepted body plan but instead embrace a diversity of forms, combining written text, field recording, poetic interventions, foley-sound and the prehistoric medium of music.

To paraphrase fellow Cambrian thinker Underground Resistance’s Mad Mike “There will be people who will say; “You don’t mix this with that” and you will say; “watch me!”

 

Maxime Rossi
Through the kaleidoscopic prism of a complex and heteroclite practice mixing sculpture, installation, performance, scenography, video and sound, Maxime Rossi ignores the very idea of ​​categories and proposes a singular discipline that summons
www.maximerossi.com

Nathan Gray
Nathan Gray is an artist and experimental musician whose recent works have taken lecture-performance, live story telling and rumour as their forms and speculation itself as their subject matter.
www.nthn.gy

Naïmé Perrette
Naïmé Perrette is interested in cultural and social urbanist anomalies which often engage moral discrepancy. Her ongoing research focuses on artificial islands as a metaphor of the human desire to project new rules and control growth.
naimeperrette.com

 

DOC
26 rue du docteur Potain
75019 Paris