Doc marge

La Part Animale (Licantropia + La Féline)

,
La Part Animale (Licantropia + La Féline)

VENEZ!

Explorez votre part animale à travers un court et un long métrage qui interrogent notre humanité au delà du genre et de nos domestications sociales.
LICANTROPIA, un film autour de la figure du loup-garou de Janaina Wagner une jeune réalisatrice brésilienne actuellement au Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains
+ LA FÉLINE, de Jacques Tourneur, un film fantastique culte de 1942 qui propose une nouvelle vision du monstre à travers une menace féminine.

LICANTROPIA, 2019 | 27′
de Janaina Wagner
Licantropia est un essai sur la figure du loup-garou, une créature expiatoire façonnée par l’homme pour donner un contour aux actes cruels perpétrés par l’humanité au cours de l’histoire. Racontées par la lune, au fil d’une nuit, différentes figures du loup-garou sont incarnées par un loup, une femme et un homme. Dérivant dans les rues vides et rêveuses d’une ville oubliée du nord de la France, ces trois personnages se mêlent à des archives anciennes et actuelles – ruines du passé et de l’avenir. Fusionnant fiction et réalité, le film est composé d’un assemblage de différents types d’images: 16 mm, numériques, peintures, gravures, documents historiques, extraits littéraires, textes personnels et témoignages oraux.
Le loup-garou, être hybride, opère toujours dans un « entre-deux », évoluant entre les limites de la réalité et de l’imaginaire, du mensonge et de la vérité, de l’histoire et des histoires.
C’est un amalgame qui mêle l’homme et l’animal en une image unique, fonctionnant comme un pont afin d’enquêter sur les processus de domination civilisationnels à travers l’histoire.

LA FÉLINE, 1942 | 1H13
de Jacques Tourneur
New York. L’architecte Oliver Reed s’éprend d’Irina Dubrovna, une jeune modéliste rencontrée au zoo de Central Park.
Celle-ci se croit la descendante d’une race de femmes qui auraient existé jadis dans sa Serbie natale et qui, dit-on, se transformaient en panthères le jour où elles perdaient leur virginité. Oliver tente de la raisonner et, dans la foulée, l’épouse. Le temps passe et leur union n’est toujours pas consommée, car la jeune épouse craint de se métamorphoser si elle franchit ce pas. Irina est en effet hantée par la vision d’une femme-fauve. L’intervention d’un psychanalyste n’y change rien.
Oliver se confie alors à Alice, une collègue, qui est bientôt agressée par un étrange animal…

 


Infos pratiques :

Séance ouverte à toustes à prix libre

🕘Ouverture des portes du DOC et du bar à 19h30
Lancement du court métrage à 20h00
Fermeture des portes à 23h00

75 places dans la salle – Pas de réservations
🍺Boissons sur place – Pas de CB
Festin à dévorer sur place à prix libre

🔑Entrée au niveau du 26bis

Compétences

Posté le

16 novembre 2019