Doc marge

DOC Cinéclub – Moyen, non commun / Désir, délire

DOC Cinéclub – Moyen, non commun / Désir, délire

20.10.2019
DE 18H45 À 22H30

DOC Cinéclub vous propose pour le mois d’octobre un cycle consacré aux moyens-métrages. Une mise en bouche avant le FLiMM #3 – Festival Libre du Moyen-Métrage (25/26/27 octobre)

Décalogue 6 – Tu ne seras pas luxurieux (Krzysztof Kieslowski, 58mn, Pologne, 1990)
« Tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne mentiras pas… Tout le monde est convaincu du bien-fondé des Dix Commandements, disait Krzysztof Kieslowski. Mais qui les applique vraiment ? » Les dix films du Décalogue, qu’il tourne en 1988, détournent et contournent ces commandements pour mieux explorer les interrogations d’aujourd’hui.
Le Décalogue 6 fait référence au « Tu ne seras point luxurieux ».
Un jeune homme, Tomek, espionne sa voisine d’en face, Magda, plus âgée, et tombe amoureux d’elle. De cette aventure voyeuriste vont suivre des jeux de séduction, de manipulation, de luxure… et d’amour.

 

Un chant d’amour (Jean Genet, 26mn, France, 1950)
« La caméra peut ouvrir une braguette et en fouiller les secrets. Si je le juge nécessaire, je ne m’en priverai pas. » Telle est la profession de foi de Jean Genet, mise en image dans son seul et sublime film : Un chant d’amour.
Dans une prison, deux voisins de cellule sont l’objet des fantasmes d’un gardien voyeur : virilité magnifiée des voyous, lyrisme sec, sadomasochisme théâtral, audace provocante des bites bandées à une époque où l’homosexualité était encore un délit.
Tourné dans le jardin de Jean Cocteau avec son chef opérateur, Jacques Natteau, la poésie et la radicalité de ce film en font un monument lyrique et érotique.

 

Infos pratiques :
Ouverture des portes du DOC et du bar à 18h45
Lancement des moyens métrages à 19h
Fermeture des portes à 22h30
75 places dans la salle – Pas de réservations
Boissons sur place – Pas de CB
Entrée au niveau du 26bis

Compétences

Posté le

10 septembre 2019