Doc marge
<div class="et_pb_post_title et_pb_post_title_0 et_pb_bg_layout_light"><h1 class="entry-title">[scf-post-title]</h1></div> <div class="et_pb_text et_pb_bg_layout_light et_pb_text_align_left et_pb_text_0"> <p> - 26.02.2017 </p> </div>

LE SEPTIEME SCEAU de Ingmar Bergman

DIMANCHE 26 FÉVRIER – 19h

ENTRÉE LIBRE

 

Après la guerre froide (La Diagonale du fou), le XIXe siècle indien (Les Joeurs d’échecs) et l’âge d’or de la télévision (Masques), pour finir son cycle sur les échecs, le Ciné Club vous embarque au Moyen Age pour une expérience métaphysique inoubliable.
De retour des croisades, dans un pays ravagé par la peste, le chevalier Antonius Blok croise sur une plage déserte la Mort,
qui vient le chercher. Pour s’accorder un délai, le chevalier entame une partie d’échecs avec cette dernière. Ayant perdu la foi, celui-ci se trouve alors engagé dans une quête
métaphysique. Il s’agit autant d’obtenir des réponses sur Dieu que de trouver un sens à sa vie.
Le Septième Sceau, à l’image de ses personnages, est tiraillé entre le sacré et le trivial, entre les pulsions de mort (le défilé des pénitents redoutant l’Apocalypse) et l’appel de la vie.
Grand prix spécial du Festival de Cannes en 1957, ce film peuplé de saltimbanques, chevaliers, villageois, comédiens, sorcières (et j’en passe) fut celui qui apporta à Bergman une notoriété internationale.