Doc marge

Bout à bout

- 15.06.2018

Déploiement des projets Orange Rouge de la saison 2017-2018
DE 10H À 13H

Commissariat : Corinne Digard et Flora Katz

Artistes : Hélène Bertin, Camille Blatrix, Sophie Bonnet-Pourpet, Hélène Deléan, Lenio Kaklea, Jennifer Lacey, Helena de Laurens, Rafaela Lopez, Paul Maheke, Élodie Petit, Simon Ripoll-Hurier et Sergio Verastegui.
avec les adolescents des collèges Henri Sellier (Bondy, 93), Michelet (Paris XIXe), Langevin Wallon (Rosny-sous-Bois, 93), Claude Debussy (Aulnay-sous-Bois, 93), Madame de Sévigné (Gagny, 93), Alain Fournier (Paris, XIe), Painlevé (Sevran, 93), Beau Soleil (Chelles, 77), Suzanne Lacore (Paris, XIXe),République (Bobigny, 93), Denecourt (Bois-le-Roi,77) et l’institut médico-éducatif les Moulins Gémeaux (Saint-Denis, 93).

Graphisme : Tom Cazin

 

Le bout à bout est une première base de montage d’un film : les séquences sont compilées les unes à côté des autres, sans pour autant être définitivement reliées. A partir de cet ensemble en coupes franches, le réalisateur imagine les possibilités du film, et construit le sien. Certains bouts sont mis de côtés, d’autres modifiés, ou encore utilisés pour d’autres films à venir, par lui ou d’autres cinéastes. C’est un terrain, un premier plan encore en friche depuis lequel tout se déploie.
Pour la première fois dans l’histoire d’Orange Rouge, les projets créés par les artistes et les adolescents ne seront pas exposés mais déployés, et bout à bout. Dans les espaces de DOC, chaque groupe enseignera à l’autre une partie de ce qu’elle a fait : un exercice de danse, un jeu de déguisement, la fabrication d’une poignée de porte, un bruitage par exemple. Dans ce contexte fluide où les fonctions de maître et élève varient et s’échangent, le public peut se joindre à l’expérience, ou observer son déroulement en circulant dans les salles. Mais avant tout, c’est un moment conçu par et pour les adolescents et les artistes. Un moment de partage et de jeu où tour à tour chacun apprend et enseigne un bout du projet. Mis bout à bout, ces exercices composent la première base d’une œuvre, une pré-œuvre prête à être formée et reformée différemment dans le futur, de manière virtuelle ou concrète. Des objets finis issus des projets seront aussi présentés, où l’œuvre sera perçue non comme une finalité absolue mais comme un exemple possible découlant de ces jeux.
Flora Katz, commissaire associée

Depuis 2006, Orange Rouge provoque la rencontre entre des adolescents en situation de handicap et des artistes contemporains à travers la réalisation d’une œuvre collective.

Après une présentation dans les établissements scolaires, les réalisations sont rassemblées au coeur d’une exposition ou d’un événement.

Plus d’infos

 

DOC
26 rue du Docteur Potain
75019 Paris