Doc marge

Tout données

- 21.07 — 22.07.2017

VENDREDI 21 ET SAMEDI 22 JUILLET

TOUT DONNÉES

Un séjour numérique de IGLOÙ Paris au Doc !

Vernissage le vendredi 21 à 18h

 

Pour la deuxième année consécutive, la plateforme de collaboration artistique interdisciplinaire et indisciplinée IGLOÙ vous invite à travers plusieurs propositions à percevoir l’irréel dans le réel. Après avoir mis en relation des créateurs avec des matériaux de création à la suite de son appel à projets, le festival TOUT DONNÉES s’est intéressé cette année aux nouvelles technologies qui s’infiltrent dans le quotidien  et présente le fruit d’un travail commun dans un lieu peu commun : le DOC !

Pendant 24 heures, venez écouter des dessins et regarder de la musique lors d’un parcours surprenant que les différents artistes de divers horizons auront imaginé. Cette rencontre artistico-numérique vous attend les 21 et 22 juillet 2017 pour des expériences visuelles et auditives aussi bien instinctives qu’intellectuelles !

 

Au programme :

 

Reste(s) #1

Installations vivantes et performances par la compagnie Kiscible dans l’ancien gymnase.

>> Dans la continuité de son travail sur l’intrusion de l’objet écran dans les rapports humains et son impact sur les champs émotionnels, la compagnie Kiscible vous invite à vivre une expérience immersive et surprenante qui durera 24h !

 

Is typing (en train d’écrire)

Une expérience de réalité virtuelle par la compagnie Bricolage à l’entrée du réfectoire.

>> Nous vous invitons à entrer dans un monde composé de vos messages WhatsApp qui n’est fait que pour vous, à rencontrer des moments de votre passé et à visualiser votre propre histoire. Il s’agit de la première expérience de réalité virtuelle entièrement personnalisée – ce que vous voyez dépend de votre identité, de votre histoire et de vos relations.

 

440 Hz à l’ombre, beau temps sur les reliefs

Concert dessiné électronique par Weydo (musique) et Niko Lefebvre (illustration) dans le réfectoire.

>> Donner à voir le son, faire entendre l’image. Niko et Weydo proposent une relecture expérimentale du concert-dessiné, à la frontière de la performance et de l’installation interactive numérique. Succession de tableaux visuels et sonores, le public découvrira le chant d’une ligne de chemin de fer, ou entendra les cris d’un pont suspendu, dans une ambiance futuriste et décalée.

 

Ce vent dont vous parlez nous porte loin de nous-mêmes

Une installation vivante par Afour Rhizome dans le jardin mais pas que.

>> Je pose des questions. Le vent les porte loin de moi-même pour venir jusqu’à vous. La langue française est un ensemble de données étrangères et étranges qui m’étrangle. Il est presque impossible de construire ma conscience dans cette langue. Je voudrais faire voler ce désespoir.

 

Emoji poire (Le projet du festival)

Une balade sonore (n’oubliez pas vos écouteurs !) par Elena Sukhanakova, Yuval Avrami et Rony Férat dans le jardin.

>> Comme chaque année, le projet du festival englobe joliment le sens de toutes les autres propositions artistiques et vous guide entre eux. Cette année, à partir du livre de poésie Emoji poire de Yuval Avrami, vous vous baladerez en rêvant dans le jardin mystérieux du Doc pour un petit moment intime avec vous-mêmes, et peut-être quelques instructions poétiques.