Doc marge

Process In Situ

Sur une proposition de Sirine Ammar et Morgane Porcheron

Avec: Cynthia Lefevbre, Félix Pinquier, Adrien Maes, Shqipe Gashi, Morgane Porcheron, Sirine Ammar, Carina Solothurnmann, Josué Z. Rauscher, Cyril Zarcone.

Mais aussi du béton, du plâtre, du placoplâtre, des sculptures blessées, du plomb fondu, du plomb pas fondu, des objets érodés, du carrelage, des sentiments, des sensations, du MDF, de l’enduit, des moules, des empreintes et des copies, des interrupteurs, des chevilles 16 millimètres, des gestes sans cesse renouvelés, du ciment, du stratifié, des fragments de sol PVC, des boulons de 3, des tiges de 8, ces décalages délicats qui la touchent, du contre-plaqué, même de l’agglo, de la colle et des joints pour plaquette de parement, des catalogues de type Bâtimat, des socles, du KICEFACE, du mastique d’étanchéité, la constance de la nature à reprendre ses droits, des modules démontables, du silicone, une langue fleurie de métonymies et des parpaings creux.

Également au Doc, vendredi 7 octobre, le lancement de l’édition « Process in-situ », pensée en parallèle à l’exposition par Sirine Ammar et Morgane Porcheron, élaboré par Jules Vaulont.

Avec les contributions de: Götz Arndt, Paul Bardet, Pierre Bergounioux, Stephen Marsden, Dimitri Robert, Alaric Garnier, Richard Deacon, Sébastien Souchon, Adrien van Melle, Sirine Ammar, Didier Semin, Cynthia Lefebvre, Eléonore Geissler, Victor de Castelbajac.

Avec le soutien de: