Doc marge

Lecture de textes de Asli Erdogan
Compagnie RL

- 08.03.2017

Lecture de textes de Asli Erdogan
Mise en voix par les comédiens membres de l’Atelier RL

« Je suis née à Istanbul en 1967. J’ai grandi à la campagne dans un climat de tension et de violence. Le sentiment d’oppression est profondément enraciné en moi. La littérature a été mon premier asile.Chaque jour, je me dis que dans mon pays tout le monde sait bien que je suis devenue l’écrivaine turque la plus populaire. Tout le monde le sait, mais pourtant tout le monde se tait. C’est sans doute cela aujourd’hui l’exil le plus terrible. » Asli Erdogan

Asli Erdogan est l’une des voix les plus importantes de la littérature turque contemporaine. Ses livres sont traduits en Europe comme aux États-Unis. Elle écrit aussi des chroniques dans des journaux turcs et s’engage dans la défense des droits humains, des droits des femmes, de la cause Kurde et de la reconnaissance du génocide Arménien.

Elle a été arrêtée le 17 août 2016 et libérée sous contrôle judiciaire le 29 décembre dernier en attendant son jugement le 14 mars 2017. Elle risque toujours la prison à vie. Pour répondre à une demande de son comité de soutien, comité dirigé par Tieri Briet, nous proposons, dans une démarche militante, des lectures d’extraits de ses textes publiés en France.

Corinne Bastat, Véronique Boutroux, Laurence Campet,Valérie Coué, Virginie Deville, Micaëla Etcheverry, Véronique Garin, Dominique Gras, Marie-Pascale Grenier, Gérard Muller, Marie-Hélène Peyresaubes, Adeline Piketty,

liront des extraits de

La Ville dont la cape est rouge (traduction Esin Soysal Dauvergne)

Le Mandarin miraculeux (traduction Jean Descat)

Les Oiseaux de bois (traduction Jean Descat)

Le Bâtiment de pierre (traduction Jean Descat)

Le Silence même n’est plus à toi (traduction Julien Lapeyre de Cabanes)

Tous ces titres sont publiés chez Actes Sud

 

Mercredi 8 mars 2017 à 20H45

JOURNEE DE LA FEMME

au DOC

26, rue du docteur Potain 75019 PARIS